Situation actuelle

La gestion du trafic et de la mobilité dans le canton de Genève est gérée par 3 partenaires :

  • La confédération (OFROU), pour les autoroutes.
  • La police, lors d’évènement (manifestation, accidents, etc.).
  • L’Office cantonal des transports (OCT), pour la planification

Malheureusement on constate que la cohabitation entre ces 3 entités distincts pose quelques problèmes, comme :

  • Peu de coordination.
  • Une communication défectueuse.
  • Pas de gestion du trafic au quotidien.

C’est pourquoi la Centrale de régulation du trafic a vu le jour. Elle a pour but d’optimiser, améliorer et coordonner la gestion du trafic multimodal. Grâce à 3 acteurs :

  • La police, qui représente l’OFROU
  • L’OCT, Office Cantonal des Transports
  • Les TPG.

Avec comme objectifs principale :” Un suivi en temps réel des conditions de circulation dans le but d‘une amélioration quotidienne du trafic multimodal.” source : MOBILITÉS 2030

Règles de gouvernances

Les données utilisées par l’CRT ne sont pas disponibles en open data pour l’instant mais la transparence des données est un but pour l’Etat de Genève.

Responsables et autres acteurs

  • Major Patrick PULH, Chef de la police routière.
  • Jean-Luc BOURGET, Direction de la régulation du trafic.
  • Marc CHATELAIN, Directeur d’exploitation TPG.

Résultats et utilisation

Selon le directeur de la de régulation du trafic, les résultats de la mise en place de celle-ci sont concluant et très bénéfiques à la gestion du trafic genevois.

Malheureusement, aucun document de statistique ne peut être délivré pour le moment en raison du jeune âge de la centrale de régulation du trafic. En effet, M. BOURGET, défend une politique de transparence lorsque les documents sont dûments complétés et vérifiés avant de pouvoir les distribuer.

Analyse des données

Source

Les données utilisées par la centrale de régulation du trafic proviennent de :

  • TomTom, qui fournit les informations FCD (Floating Car Data) qui sont produite par la voiture.
  • Des boucles de comptage dans le sol.
  • Des caméras présentent sur la route.

Raison

Ces données sont stockées dans le but de les analyser pour ensuite procéder au changement nécessaire sur le trafic.

Règles et disposition

Les données sont pour l’OCT et ne peuvent pas être distribuées, contrat d’exclusivité.

Recommandations

Les recommandations que nous pourrions proposer sont de mettre le plus de données possibles accessible, heureusement c’est également le souhait des personnes travaillant à la centrale de régulation du trafic.

La centrale de régulation du trafic ainsi que l’OCT vont bientôt déployer, des panneaux de signalétique plus graphique, pour les usagers de la route puisse voir en temps réel quels sont les axes de circulation principaux à éviter.

Mots clés

information service public transports