Contexte

« Le canton de Genève se situe au cœur d’une agglomération transfrontalière qui devrait compter plus d’un million d’habitants à l’horizon 2030. Sa compétitivité économique et son haut niveau de qualité de vie lui assurent un rythme de croissance rapide et soutenu, qu’il s’agisse de création d’emplois ou de développement démographique. » page 9. source : https://www.ge.ch/document/transports-brochure-mobilite-2030-strategie-multimodale-geneve

Dans ce contexte, nous analyserons la stratégie mise en place par le canton de Genève dans la numérisation du Transport et de la mobilité.

Etat des lieux

Genève connait quelques spécificités géographiques qui complique et accroît les problèmes de mobilité sur son territoire.

  • Une agglomération mono-centrée : La concentration des habitants et des emplois se fait dans un espace très restreint. En effet le centre de l’agglomération Genevoise présente une des densités les plus importante d’Europe.
  • Une distribution inégale des logements et des emplois sur le territoire : Le canton de Genève concentre 75% des emplois dans le centre de l’agglomération, alors que la majorité des travailleurs et des nouveaux logements sont eux situé à l’extérieur du centre, voir même à l’extérieur des frontières cantonales.
  • Des transports sous-développés dans certains secteurs : Dans certains endroits dans le canton de Genève, en France voisine et dans le canton de Vaud, le réseau de transport offre des prestations très faible, c’est pourquoi de nombreux pendulaires choisissent donc de prendre leur voiture pour se rendre au travail.
  • Une configuration du centre-ville datant du XIXe siècle : Le schéma des voiries de l’hypercentre, de même que leur dimensionnement, n’est aujourd’hui plus apte à absorber les flux de déplacements tous modes confondus tant ceux-ci ont connu une augmentation de leurs volumes ces dernières années.

De plus en 2016, les habitants du canton de Genève, ont accépté la loi LMCE (Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée). Dans les grandes lignes, cette loi prévoit que le flux de transport lié aux véhicules privée ne passe plus par le centre des agglomérations et des communes. Cette loi apporte donc une base légal et une base de travail, pour revoir la mobilité dans le canton.

Bibliographie

Direction Générale de la Mobilité, 26 mai 2017. MOBILITÉS 2030. [Fichier PDF]
[Consulté le 04 mai 2021]. Disponible à l’adresse : https://www.ge.ch/document/transports-brochure-mobilite-2030-strategie-multimodale-geneve

Activités